mardi 10 août 2010

Les étudiants congolais à l’étranger!

La République Démocratique du Congo, depuis longtemps entretient des bonnes relations bilatérales avec beaucoup d’états dans le monde, et ce pratiquement dans plusieurs domaines, dont celui de l’éducation.

Ce dernier, est important et indispensable pour tout pays, c’est ce qui permet de préparer des nouvelles élites pour y assurer la relève. Ne dis-on pas qu’un peuple sans instruction est un peuple sans avenir ?

Bien que possédant plusieurs universités et instituts supérieurs qui forment bon nombre de cadres congolais, la République Démocratique du Congo recoure aussi aux universités des pays dits développés et avec qui - il entretient de bonnes relations, pour une formation de qualité des autres congolais, généralement plus brillants.

De ce fait, chaque année plusieurs étudiants congolais sont envoyés par l’Etat à l’étranger pour continuer leur programme universitaire dans des institutions dont les formations se comptent parmi les meilleurs dans le monde.

Mais des questions importantes se posent : Comment vivent ces jeunes étudiants inexpérimentés dans leurs pays de résidences actuels ? L’Etat congolais leur apporte-ils un soutien matériel, financier ou même moral afin de bien passer les dures années d’études, surtout qu’étant loin de leurs familles ? Ou existe-il un service chargé d’aider individuellement chaque étudiant, en cas d’échec, d’exclusion de l’université ou même du décès ?
 
Ces questions sont les quelques-unes parmi tant d’autres que les étudiants congolais à l’étranger ne cessent de se poser.

En quittant le pays pour l’étranger, ces jeunes vont approfondir et parfaire leurs connaissances, dans le but d’être des acteurs du développement, des bons cadres ayant la maîtrise de leurs spécialités. Mais une fois à l’extérieur, ils sont totalement délaissés à leur triste sort, sans aide du pays.

Et que dire nos ambassades à l’étranger ? La plupart d’ambassades congolaises ne servent pas aux congolais, ni moins encore aux simples étudiants n’ayant rien. En cas de sérieux problèmes, l’étudiant doit espérer à sa famille ou peut être à l’aide provenant du pays d’accueille où il fait ses études mais pas à son propre pays le Congo.

C’est ce qui plonge bon nombre d’étudiants congolais à l’antipathique et parfois à avoir des remords vis-à-vis de leurs pays, le Congo. Car il est inconcevable que même les pays ne possédant pas grands choses comme richesses savent subvenir aux besoins de leurs étudiants à l’étranger mais pas le Congo-Kinshasa.

Ne dis-t-on pas que la République Démocratique du Congo est un scandale géologique et extrêmement riches en gisements ? Mais à qui profitent toutes ces richesses ?

La responsabilité incombe à nos gouvernants, car l’instruction des gouvernés est l’avenir pour toute une nation.
 

1 commentaire:

Anonyme a dit…

nos dirigents ne pensent qu'a leurs poches et ne cherchent ke le bonheur de leurs enfants tt en negligeants la jeunesse congolaise ds l'ensemble