mardi 7 septembre 2010

Une bonne et une mauvaise nouvelle dans le secteur de l’éducation en RDC

A l’issue de leur assemblée générale, les enseignants comme un seul homme ont décidé de ne pas reprendre le travail hier le 6 septembre 2010, date fixée par le gouvernement pour la rentrée scolaire.

Pour eux, le 20 septembre, est la date prévue par le gouvernement pour payer le deuxième palier de Mbudi avec comme chiffre indicatif, neuf cents trente six milles francs congolais, déjà payés aux secrétaires généraux de l’administration publique.

La bonne nouvelle, c’est que le gouvernement a décidé de rendre effective la gratuité de l’enseignement primaire dans les établissements publics dès cette rentrée.
En effet, conformément à l’article 43 de la Constitution, aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ainsi qu’а ceux de l’Education pour Tous (EPT), le chef de l’Etat a chargé le gouvernement de la République de prendre toutes les dispositions nécessaires pour rendre effective la gratuite de l’enseignement primaire dans les établissements publics dès la rentrée scolaire 2010-2011.

Le Potentiel se félicite de cette décision : « Il s’agit pour la RDC d’une ambition et d’une aspiration légitimes que d’avoir pris le pari du développement par le biais de l’éducation pour tous, affirme le quotidien kinois ; le pays s’étant mis en phase avec une obligation à laquelle il ne pouvait se dérober. Dans tous les cas, pas pour longtemps. »

Bonne rentrée scolaire à tous les écoliers congolais.

1 commentaire:

vanessa a dit…

je suis contente de savooir ke la rentree sera gratuite, bravo a nos gouvernants